Un pneu c’est quoi ?

un pneu, c’est quoi ?

Un  pneu c’est rond, c’est noir, ça s’use et ça coute cher ! Oui, mais pas que.

D’abord, pneu c’est son nom d’artiste, son surnom, son petit nom.

Son vrai nom c’est enveloppe pneumatique. C’est quant même autre chose.

Maintenant que l’on connait son nom, on va essayer de savoir à quoi il sert  sur une  automobile.

A  trois choses essentielles :

  • à transmettre la force motrice sur la route (sinon l’auto ne serait pas mobile !)
  • à assurer le guidage de l’automobile (sinon elle irait certainement  tout droit !)
  • à assurer un certain confort à l’automobile et à ses passagers (la mécanique, comme les passagers, n’aime pas être secouée !)

Un peu d’histoire :

L’invention du  pneu (on va utiliser son nom d’artiste) serait due à un vétérinaire écossais du nom de  John Boyd  DUNLOP .  En 1847, en équipant d’un bandage caoutchouc gonflé d’air le tricycle de son fils , il aurait réalisé la première enveloppe pneumatique et sans savoir qu’en 1837  un certain  Robert William THOMSON avait déposé un brevet sur une roue dite en cuir remplie d’air et, en 1839, Charles GOODYEAR  avait déposé un brevet sur la vulcanisation du caoutchouc.

En 18891, en France, en Auvergne, deux frères,  André et Edouard  MICHELIN dépannent un cycliste britannique ayant des soucis avec un pneu (mais quelle idée pour un britannique d’aller faire du vélo en Auvergne à cette époque là !). Devant la complexité et la durée de l’opération, ils décident d’améliorer le système et invente le pneu démontable avec chambre à air.

A partir de là, le pneu va évoluer constamment pour devenir ce que nous connaissons  actuellement. Son développement accompagnera évidemment l’extraordinaire  développement de l’industrie automobile au 20 siècle. Mais comme pour toute production industrielle de masse, il a fallu normaliser le produit afin qu’il puisse être utilisé  partout,  par tous.

Aussi ses dimensions, sa faculté à supporter les contraintes de masses et de vitesses, vont faire l’objet d’une normalisation. Ce sont les fameuses indications inscrites sur le pneu.